ECO PTZ
L'éco-Prêt à taux zéro

L'éco-PTZ permet de bénéficier d’un prêt à taux zéro d'un montant 30 000 euros maximum pour financer des travaux d’éco-rénovation. Il s’adresse aux propriétaires, qu’ils habitent le logement, ou qu’ils le mettent en location.

Les travaux doivent obligatoirement être réalisés par des entreprises Reconnu Garant de l’Environnement (RGE).

Pour en bénéficier, il suffit que la résidence principale ait été achevée depuis plus de 2 ans.

Pour qui et pour quels types de logements ?

  • Une maison ou un appartement;

  • Les logements achevés depuis plus de deux ans à la date du début des travaux;

  • logement doit être déclaré comme résidence principale ou destiné à l’être.

  • L'aide s'adresse à tous les ménages.

Quels sont les délais pour réaliser les travaux ?

Pour la réalisation des travaux de rénovation, vous disposez de 2 années à compter de l’émission de l’offre de prêt. Ce délai peut être porté à 3 ans pour les Eco-PTZ souscrits par les syndicats de copropriétaires.

Quels sont les travaux ?

Attention : Depuis le 21 août 2019, vous pouvez obtenir un éco-prêt à taux zéro même si vous avez déjà démarré vos travaux mais ils ne doivent cependant pas avoir démarré depuis plus de 3 mois.

Avant cette date, vous ne pouviez pas solliciter de prêt si vos travaux avaient déjà débuté.

Isolation de la totalité de la toiture :

  • Planchers de combles perdus
  • Rampants de toiture et plafonds de comble
  • Toiture terrasse

Pris en compte : Remplacement des tuiles nécessaires, réfection de l'étanchéité  d'une toiture-terrasse, faux plafond en cas d'isolation intérieure...


Pas pris en compte : Réfection de la charpente, remplacement de toutes les tuiles, installation d'un nouveau velux, aménagement des combles...

Isolation d'au moins la moitié de la surface des murs donnant sur l'extérieur :

  • Isolation des murs donnant sur l'extérieur

Pris en compte : Remise en état des installations électriques, de plomberie après  la pose de l'isolant intérieur, bardage des murs, reprise des appuis de fenêtre...


Pas pris en compte : Poste des revêtements muraux (papier peints, peintures), changement des revêtements de sols, création de nouvelles ouvertures...

Quelles sont les dépenses concernées par l'éco-prêt à taux zéro ?

  1. Les fournitures et poses d’équipements, produits et ouvrages nécessaires à la réalisation des travaux d’économie d’énergie.
  2. La dépose et la mise en charge des ouvrages, produits et équipements existants
  3. Les frais de maîtrise d’œuvre et des études relatives aux travaux ou autres études techniques nécessaires.
  4. Les frais de l’assurance maître d’ouvrage et éventuellement souscrite par l’emprunteur
  5. Le coût des travaux nécessaires, indissociablement liés aux travaux d’économie d’énergie

Quels montants ?

Le décret du 19 août 2019 a modifié les plafonds applicables par type d'éco-PTZ.

En fonction des travaux que vous réalisez parmi les travaux recensés ci-dessus, vous avez droit à :

 Action seuleBouquet de 2 travauxBouquet de 3 travaux ou +Performance énergétique globale
Montant maximal d’un prêt par logement15 000 € (7 000 € pour les parois vitrées)25 000 €30 000€30 000€

La durée maximale de remboursement de l'éco-PTZ ne peut pas dépasser 15 ans.

Vous pourrez recourir à un 2nd éco-PTZ (éco-PTZ complémentaire) pour un même logement dans les 5 ans suivant l'émission de votre 1er éco-prêt sous réserve que la somme de ces 2 éco-prêts n'excède pas 30 000 €.

EST-ELLE CUMULABLE ?

Oui ! La prime est cumulable avec toutes les autres aides !

En résumé

eco ptz