rt

Les indicateurs fixés par la RE 2020

Pour répondre aux trois grands enjeux fixés par la RE 2020 pour la construction énergétique des bâtiments neufs, à savoir : l'optimisation de la performance énergétique des bâtiments, la diminution de leur impact carbone et enfin la garantie d’un confort d’été en cas de fortes chaleurs ; la RE 2020 se base sur 6 indicateurs de performance.

ENERGIE

energie

Optimiser les performances énergétiques grâce à des bâtiments mieux isolés et plus compacts

CARBONE

C02

Diminuer l’impact carbone des bâtis sur l’ensemble de leur cycle de vie

CONFORT D’ÉTÉ

Confort d'été

Garantir le confort d’été en cas de fortes chaleurs

LA RE 2020 EST BASEE SUR 6 INDICATEURS DE PERFORMANCES MINIMALES…

ENERGIE :

1 – Le Bbio, pour besoin bioclimatique, caractérise la capacité de la conception d’un bâtiment à réduire passivement les besoins de chauffage en hiver, de refroidissement en été et d’éclairage artificiel. Il permet donc de traduire la qualité et le niveau de performance de l’enveloppe du bâtiment. 

2 – Le Cep, pour Consommation d’énergie primaire, permet de mesurer la consommation énergétique théorique dont aura besoin le bâtiment pour ses besoins en :

3 – Le Cep nr, pour Consommation d’énergie primaire non renouvelable, permet également de mesurer la consommation énergétique théorique dont aura besoin le bâtiment, et ce pour les mêmes usages que le Cep. La différence entre ces 2 indicateurs réside dans le fait que l’indicateur Cep nr sera calculé en ne prenant en compte que les consommations d’énergie primaire non renouvelables. 

CARBONE :

4 – L’IC Energie, pour Impact Carbone Energie, correspond aux consommations d’énergie en phase d’exploitation du bâtiment. Cet indicateur mesure l’impact carbone de toutes les consommations d’énergie liées à l’exploitation du bâtiment, qu’elles soient renouvelables ou non. Il est ainsi étroitement lié au Cep et s’exprime en kgéqCO2/m². Les matériaux de construction ne sont donc pas concernés par cet indicateur IC Energie.

5 – l’Impact Carbone Construction, dit IC Construction, qui correspond à l’empreinte de tous les composants du bâtiment sur son cycle de vie. Il s’exprime en kg équivalent CO2 /m² et se calcule de la manière suivante : 

CONFORT D’ETE :

6 – Le DH, pour degrés heures, correspond au nombre de degrés-heures d’inconfort estival. Cet indicateur permet d’évaluer l’inconfort du bâtiment pendant l’été, et ce dès sa conception. Il s’exprime en °C/H. Plus concrètement cet indicateur s’apparente à un compteur qui cumule, sur l’année, chaque degré inconfortable de chaque heure. En effet, l’indicateur DH évalue les écarts entre la température du bâtiment et une température de confort fixée à : 26 °C la nuit et entre 26 °C et 28°C la journée. Au-delà de ces températures, chaque degré du bâtiment est considéré comme inconfortable pour l’occupant. 

… et 3 indicateurs informatifs

1 – L’IC Bâtiment : cet indicateur permet de mesurer l’impact global du bâtiment sur le réchauffement climatique. Exprimé en kg équivalant de CO2/m², il s’obtient en additionnant les 4 composantes suivantes : 

2 – L’IC Stock : cet indicateur permet de mesurer le stockage de carbone biogénique (carbone fixé par les plantes lors de leur croissance suite à la photosynthèse à partir du CO2 de l’air.) pendant la vie du bâtiment. Il s’exprime en kg CO2 / m².

3 – L’indicateur Icded : exprimé en % cet indicateur permet de connaitre la part de données environnementales par défaut utilisées dans le calcul de l’indicateur IC construction.

Attention, en complément de ces indicateurs, la RE 2020 prévoir également d’autres exigences de moyen comme :

  • La perméabilité à l’air,

  • Le contrôle des systèmes de ventilation,

  • Le taux de surface vitrée,

  • La limitation des ponts thermiques…

Pour en savoir plus...

Introduction à la RE 2020

Quelles sont les évolutions entre la RT 2012 et la RE 2020 ?

Nos solutions pour répondre à la RE 2020