Logements collectifs en neuf
Logements collectifs neufs et les règlementations techniques
isolation phonique d'un appartement

Afin de limiter les effets du bruit sur les occupants d’un immeuble de logements collectifs, la réglementation acoustique française a défini des critères pour la construction neuve, selon la nature du bâtiment et le type de bruits à limiter. Ces critères portent notamment sur l’isolement aux bruits aériens de l’extérieur (circulation routière ou ferroviaire, bruits d’avion, etc.) ou à l’intérieur du bâtiment (bruits d’impact, d’équipements collectifs ou individuels de l’immeuble, correction acoustique dans les circulations internes).

La nouvelle réglementation acoustique

La Nouvelle Réglementation Acoustique (NRA) est applicable à tous les types de bâtiments d’habitation neufs qui font l’objet d’un permis de construire ou d’une déclaration de travaux (surélévations de bâtiments d'habitation anciens ou additions à ces bâtiments). Elle fixe notamment des objectifs exprimés en décibels (dB) concernant les bruits provenant de l’extérieur qui pourraient gêner les occupants :

  • L’isolement aux bruits aériens de l’extérieur (trafics routier, ferroviaire, aérien) doit être supérieur ou égal à 30 dB.
  • L’isolement aux bruits aériens intérieurs doit être supérieur ou égal à 50 dB, 53 dB, 55 dB ou 58 dB en fonction de la nature des pièces.
  • Les bruits d’impact ne peuvent dépasser 58 dB (dans les pièces principales).
  • Les bruits d’équipement sont limités à 35 dB (A)* dans une pièce de vie et à 50 dB (A)* dans une cuisine ou une salle d’eau.

 

Cependant, l’isolement des bruits en façades peut atteindre jusqu’à 45 dB en fonction du niveau de bruit environnant. En effet, les bâtiments sont hiérarchisés en 5 classes d’exposition qui correspondent à des zones définies en fonction du niveau de bruit :

Bâtiments d'hobitationNiveau sonore environnantIsolation en façade minimale
BR1> 81 dB45 dB
BR276 à 81 dB42 dB
BR370 à 76 dB38 dB
BR465 à 70 dB35 dB
BR560 à 65 dB30 dB

Enfin, la NRA ne réglemente pas l’isolement au bruit entre les pièces d’un même logement, (seules les valeurs entre locaux de logements différents sont réglementées). Il n’existe donc aucune exigence d’isolation phonique d’une pièce à l’autre. Néanmoins, pour la qualité d’un appartement, il est recommandé de veiller à une bonne isolation acoustique des parois de distribution, qui contribue pleinement au confort de ses habitants. A noter qu’il existe 2 labels qui permettent de viser une qualité optimale sur la base de caractéristiques certifiées : NF Habitat et NF Habitat HQE.

*La valeur dB(A)  indique les décibels pondérés. Cette mesure prend en compte la sensibilité moyenne de l’ouïe humaine à un faible niveau sonore et correspond au volume sonore perçu par l’oreille.

 

échelle acoustique

Echelle acoustique étalonnée en décibels (dB(A))

Les solutions Knauf Insulation vous aident à maitriser la propagation du bruit d’une pièce à une autre ou corriger le rendu sonore d’une pièce pour l’adapter à son utilisation.

De l’obligation de la prise en compte de la NRA

Pour les permis de construire déposés depuis le 1er janvier 2013, les maîtres d’ouvrage de bâtiments d’habitation neufs ont l’obligation, à l’achèvement des travaux, de fournir une attestation de prise en compte de la réglementation acoustique à l’autorité qui a délivré le permis de construire. En effet, cette réglementation oblige les constructeurs et promoteurs à une obligation de résultat in situ. Les restrictions ne concernent non pas les matériaux isolants utilisés (c’est-à-dire leurs performances testées en laboratoire), mais la performance acoustique des bâtiments (en situation réelle). A réception du logement neuf, l’acquéreur dispose d’une année pour dénoncer le défaut acoustique dans le cadre de la garantie de parfait achèvement.

Enfin, en cas d’opération mixte (maisons individuelles + logements collectifs), un nombre minimal de mesures égal à celui requis pour une opération de logements collectifs de taille équivalente, est exigé et réparti sur l’ensemble de l’opération.

 

La laine de verre : l’isolant par excellence pour le confort acoustique

La solution la plus efficace en matière d’isolation acoustique est basée sur le principe « masse-ressort-masse » et repose sur des isolants souples (deux parois sont désolidarisées entre elles par cet isolant qui joue le rôle de ressort et limite la transmission du bruit de la première paroi vers la seconde). Les isolants poreux et fibreux comme la laine de verre sont traditionnellement reconnus comme les plus efficaces pour jouer ce rôle de ressort et favoriser le confort acoustique des occupants d’un logement.